Actu e-cigarette

Une étude nationale des Hôpitaux de Paris AP-HP sur la cigarette électronique Une étude nationale des Hôpitaux de Paris AP-HP sur la cigarette électronique
L’AP-HP lance une étude pour comparer l’efficacité de la cigarette électronique dans l'arrêt du tabac face [...]


Arrêter de fumer : la British Psy Society favorable à la e-cigarette Arrêter de fumer : la British Psy Society favorable à la e-cigarette
Dans son rapport, l'organisme anglais prône la mise en avant du vapotage comme moyen le plus facile d'arrêter de [...]


Nouveaux e-liquides Nova Liquides en vue Nouveaux e-liquides Nova Liquides en vue
Nova Liquides lance de nouvelles gammes d'e-liquide conformes à la nouvelle réglementation européenne TPD.


Une norme Afnor pour la cigarette électronique et les e-liquides Une norme Afnor pour la cigarette électronique et les e-liquides
L'Afnor va publier une norme française pour la cigarette électronique, les e-liquides et l'analyse de la vapeur.


Nicotine et tabac, des produits différents Nicotine et tabac, des produits différents
La nicotine et le tabac ne doivent pas être confondus, même si la première est la plupart du temps extraite du [...]


En Suède, la cigarette électronique est un traitement anti-tabac En Suède, la cigarette électronique est un traitement anti-tabac
Lorsqu'elle contient de la nicotine, la cigarette électronique est un médicament pour lutter contre le tabac.


Légal : l'interdiction de fumer ne s'applique pas à la cigarette électronique Légal : l'interdiction de fumer ne s'applique pas à la cigarette électronique
La Cour de Cassation a jugé que l'interdiction de fumer ne concerne pas la cigarette électronique.


Cigarette électronique : nicotine ou pas ? Cigarette électronique : nicotine ou pas ?
Assez de la cigarette sans être convaincu par la cigarette électronique ? Ce que vous devez savoir sur la nicotine.


Liquide cigarette électronique pas cher Liquide cigarette électronique pas cher
Ici, vous allez trouver le meilleur e-liquide pour votre cigarette, sans compromis sur la qualité et au plus bas prix.

Tous les articles

Femme utilisant une cigarette électronique

Grande FAQ cigarette électronique

par

copyright www.alacigaretteelectronique.fr
Cigarette electronique pas cher et e-liquide à prix Internet
 

Questions-Réponses sur les principaux sujets de préoccupation et de curiosité concernant la cigarette électronique, les e-liquides et leurs usages.

Découvrez également les informations les plus récentes sur les connaissances scientifiques actuelles : toxicité, vapotage passif, idées reçues, etc.
 

Qui a inventé la cigarette électronique ?

Un pharmacien chinois du nom de Hon Lik a déposé un brevet en 2005 pour un modèle de cigarette électronique fonctionnant par ultrasons. Plus récemment, en 2009, un autre Chinois a déposé un modèle à vaporisation par réchauffage tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Où sont fabriquées les cigarettes électroniques ?

En Chine, comme l’immense majorité du matériel électronique, de l’iPhone au téléviseur, en passant par les ordinateurs, etc. C’est précisément dans la région de Schenzhen, située au nord de Hong Kong que se concentrent les usines de production.

La cigarette électronique est-elle un médicament ?

Non, la cigarette électronique n’est pas un médicament, ou du moins n’est pas considérée comme tel par l’administration française. A ce titre, sa distribution n’est pas réservée aux pharmacies et son utilisation ne peut être prescrite comme substitut au tabac ni comme une aide pour arrêter de fumer. En revanche et de par le fait, de nombreux usagers de la cigarette électronique prétendent avoir réussi à arrêter de fumer grâce à son utilisation. Attention : arrêter de fumer est une chose, s’extraire de la dépendance à la nicotine en est une autre.
Poursuivre vers : La nicotine, un peu, beaucoup 

Que sont les cigarettes électroniques vendues en pharmacie

On peut trouver la cigarette électronique en pharmacie. Il s'agit de quelques modèles, généralement de conception ancienne, qui ont été placées dans les centrales d'achat travaillant traditionnellement avec les pharmacies, ces dernières ayant accepté de les commercialiser comme n'importe quel cosmétique. Le principe de fonctionnement étant le même que pour les autres cigarettes électroniques, il n'y a rien de rassurant à acheter sa cigarette électronique en pharmacie, pas plus qu'en parapharmacie, pour les mêmes raisons. Attention, si vous achetez votre cigarette électronique en pharmacie, il y a de très fortes chances que l'e-liquide vendu avec soit de provenance obscure, souvent asiatique. Toujours préférer une grande marque dont c'est la spécialité car ce sont les constituants de l'e-liquide que vous allez inhaler.

Qu’est ce qui est électronique dans la cigarette électronique ?

D’abord, la diode, cette petite lampe (souvent bleue) qui s’allume lorsqu’on appuie sur le bouton (appelé switch dans le jargon). Cette même diode clignote pour indiquer que le niveau de la batterie est trop bas et aussi lorsqu’on verrouille et déverrouille la cigarette électronique (cinq appuis rapides sur le bouton pour passer d’un état à l’autre). Un circuit électronique, petit circuit intégré simple mais réel est donc implanté à l’intérieur de la batterie, à la fois pour gérer ces clignotements et aussi pour surveiller le niveau de charge de la batterie. Egalement, les cigarettes sans bouton, qui fonctionnent lorsqu’on aspire, utilisent aussi un détecteur de pression électronique pour commander la mise en marche. Voilà ce qui justifie le terme d’électronique. En revanche, la production de vapeur à partir de l’e-liquide ne fait pas appel à l’électronique.

Comment fonctionne la cigarette électronique ?

Le principe de base est assez simple : un liquide est chauffé aux alentours de 50°C par l’effet d’une résistance, elle-même alimentée par une batterie. Ce liquide – l’e-liquide, bien-sûr ! – s’évapore alors, produisant de la vapeur qui ressemble à de la fumée.  Il ne s’agit toutefois pas d’une combustion comme avec une cigarette et il n’y a donc pas de dégagement de sous-produits de combustion, ces constituants extrêmement nocifs que l’on connaît avec la cigarette traditionnelle.
Poursuivre vers le kit Cigarette électronique eGo Silver 

Quels produits contient la cigarette électronique ?

En elle-même, la cigarette électronique ne contient aucun produit. Elle sert de moyen de production de vapeur à partir de l’e-liquide. Il s’agit donc de savoir ce que contient l’e-liquide et quels sont les produits dégagés au moment de la chauffe de l’e-liquide et donc inhalés par l’utilisateur de la cigarette électronique. S’agissant de la composition des e-liquides, elle varie d’un producteur à un autre et n’a pas toujours été très claire. En ce qui nous concerne, les e-liquides que nous proposons sont tous élaborés en France à partir de constituants également fabriqués en France. Ils contiennent du propylène glycol et de la glycérine végétale aux normes pharmaceutiques, des arômes naturels alimentaires, de l'eau purifiée, de l'alcool en faible quantité et - le cas échéant - de la nicotine extraite de feuilles de tabac. Ils ne contiennent ni diacétyle, ni parabène, ni ambrox.
Lire également : Nicotine et tabac, des produits différents

Si cet article vous a intéressé, n'oubliez pas de le liker, tweeter, ou de le partager avec vos amis !

Où sont fabriqués les e-liquides et par qui ?

Les e-liquides à bas prix, produits essentiellement en Chine, ont longtemps eu la réputation de contenir des produits, au mieux de mauvaise qualité, au pire nocifs pour la santé. La production chinoise se serait depuis lors assainie mais il n’existe aucune étude pour le certifier. Il existe de nombreux autres pays de production d’e-liquide, aux Etats-Unis et en Europe. Parfois, il s’agit uniquement d’activités d’assemblage de composants qui peuvent donc provenir de n’importe quelle partie du monde, ce qui n’est pas très rassurant. Dans d’autres cas, de petits producteurs sont nés en France, dans les régions, avec une exigence de qualité et de traçabilité qui justifie amplement des prix à peine plus élevés. Notre santé en dépend, ne l’oublions pas. Qui plus est, ces producteurs français, du moins ceux qui nous fournissent nos e-liquides, sur A La Cigarette Electronique, mettent un point d’honneur à utiliser des arômes naturels et apportent des garanties (certification, transparence, respect des réglementations) que nous jugeons indispensables.
Poursuivre vers : des e-liquides français

Est-ce que vapoter c’est fumer ?

Vapoter… Le verbe n’est pas très heureux car il sonne à la fois comme crapoter et papoter mais il vient de vapeur et on n’a rien trouvé de mieux pour le moment. Vapoter, donc, c’est inhaler de la vapeur. Fumer, d’un autre côté, consiste à inhaler la fumée dégagée par une substance qui a brûlé. Dans un cas, de la vapeur (pas de combustion), dans l’autre de la fumée (combustion). Or, le dégagement de substances nocives dans le cas de la cigarette classique est imputé à la combustion du tabac (et du papier à cigarette) : agents de saveur, conservateurs, exhausteurs… qui compose la cigarette et de plusieurs autres composants plus ou moins secrets dont il est difficile de dresser la liste. Ce qui n’est pas difficile, en revanche, c’est de dresser la liste des méfaits de la cigarette classique sur la santé et que chacun connaît.

Que faire si sa cigarette électronique tire mal ?

Parfois, la cigarette électronique oppose une certaine résistance à l’aspiration. C’est le signe que du e-liquide encombre le circuit de l’air. Dans ce cas, dévisser le clearomiseur de la batterie eGo, placer un mouchoir en papier ou un essuie-tout sous la base du clearomiseur et souffler énergiquement dans le drip tip (l’embout). De cette façon, l’e-liquide résidant dans le circuit s’évacuera. Essuyer soigneusement les parties à visser, côté batterie et clearomiseur puis revisser l’ensemble.

Comment entretenir une cigarette électronique ?

Une cigarette électronique est, en quelque sorte, un outil servant à produire de la vapeur. Dès lors, comme tous les outils, il faut l’entretenir et parfois en remplacer certaines pièces. La batterie : de toute évidence, elle n’est pas éternelle et il faudra un jour ou l’autre la remplacer. Le moment sera venu lorsque son autonomie deviendra insuffisante, signe qu’elle ne « tient » plus la charge. Les batteries de type eGo sont toutes compatibles entre elles, quelle qu’en soit la capacité (mesurée en mAh : 650, 900, 1100 pour les modèles courants, 320 à 360 pour les modèles plus effilés tels que la KangerTech e-Smart). Les batteries de cigarettes électroniques  sont conçues pour supporter environ 300 cycles de charge-décharge, soit 300 jours d’utilisation si on les charge chaque jour. Autre pièce d’usure, le clearomiseur, ou plus exactement le combiné résistance-mèche qui constitue, à l’intérieur du clearomiseur, le composant actif, celui qui chauffe l’e-liquide. Les mèches, à force de chauffer, finissent par noircir. Ce noircissement ne provient pas de leur combustion mais plutôt d’une caramélisation de l’e-liquide, à la longue. Lorsque le clearomiseur est démontable, il suffit de remplacer l’ensemble résistance-mèche. Sinon, il faut remplacer le clearomiseur dans son ensemble.
Poursuivre vers : Clearomiseurs CE4 Stardust 

Si cet article vous a intéressé, n'oubliez pas de le liker, tweeter, ou de le partager avec vos amis !

Comment bien recharger une batterie de cigarette électronique ?

Dès que la batterie est trop déchargée, la diode du bouton clignote lorsqu’on active ce dernier. A ce point, il devient impossible d’utiliser la cigarette électronique et il faut recharger la batterie. Pour une batterie classique de type eGo, il suffit de la dévisser et de la revisser sur l’adaptateur USB après avoir passé un coup d’essuie-tout à l’intérieur du connecteur de la batterie pour essuyer les éventuelles traces de liquide. Ensuite, brancher l’adaptateur sur un chargeur secteur ou une source USB quelconque (allume-cigare de la voiture, port USB d’ordinateur…). La diode de l’adaptateur va passer au rouge, signalant la charge, et lorsqu’elle repassera au vert, environ 3 heures plus tard, c’est que la batterie sera chargée. Attention, la rumeur veut qu’il faille déconnecter la batterie de l’adaptateur dès qu’elle est chargée. Ce n’est qu’une rumeur. Comme toutes les batteries Li-ion (celles des smartphones sont identiques), une électronique de régulation stoppe elle-même la charge pour éviter toute surchauffe ou détérioration de la batterie. Une bonne habitude : charger sa batterie le soir comme on charge sont téléphone, et tout débrancher le matin.
Poursuivre vers : Pièces de rechange pour cigarette électronique 

Peut-on utiliser la cigarette électronique dans les lieux publics ?

En théorie, oui. En pratique, non. La cigarette électronique est considérée comme une cigarette classique par les pouvoirs publics, même si il n’y a pas de fumée ni de combustion et même si le tabagisme passif semble (il n’y a pas d’études scientifiques sur le sujet) écarté. Impossible également de l’utiliser dans les transports ni dans l’avion.

Peut-on utiliser la cigarette électronique sur son lieu de travail ?

Une à une les entreprises stipulent dans leur règlement intérieur l’interdiction de fumer sur le lieu de travail (à moins que le lieu de travail soit en milieu ouvert, à l’air libre). En l’absence de loi sur ce sujet, les directions appliquent généralement un principe de précaution et cherchent à minimiser les conflits entre salariés que pourrait susciter l’utilisation de la cigarette électronique dans leurs locaux.
Poursuivre vers : l'e-cigarette interdite dans les lieux municipaux à Saint-Lô

La publicité pour la cigarette électronique est-elle légale ?

A ce jour, en l’absence de législation sur le sujet, elle reste légale. Mais cela ne devrait pas durer. En effet, la ministre de la Santé a annoncé au printemps 2013 qu’elle comptait interdire la publicité pour la cigarette électronique. Le code stipule aujourd’hui que « la propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1 » sont interdites. Cette loi peut s’interpréter de diverses manières en ce qui concerne la cigarette électronique dans la mesure où elle ne contient pas à proprement parler de tabac.

La cigarette électronique permet-elle de faire des économies ?

Sachant qu’un flacon d’e-liquide de 10 ml coûte environ 6 euros et dure à peu près une semaine, qu’un clearomiseur coûte environ 6 euros également et dure à peu près un mois, la cigarette électronique revient environ dix fois moins cher que la cigarette classique. Un ratio qui peut évidemment varier à la hausse ou à la baisse selon les usages.
Poursuivre vers : Le budget d'un vapoteur moyen 

Faut-il changer de cigarette électronique régulièrement ?

Pas à proprement parler mais la batterie doit être changée lorsqu’elle ne « tient » plus la charge, ce qui se manifeste par une durée d’utilisation réduite, et le clearomiseur, ou plus précisément le combiné résistance-mèche du clearomiseur a également une durée de vie de quelques semaines (3 à 6, selon l’usage). Par ailleurs, on peut toujours se faire plaisir et expérimenter de nouveaux modèles !
Poursuivre vers : Kits cigarette électronique eGo et Kanger 

Combien de temps dure l’e-liquide ?

C’est entièrement une question de consommation de l’utilisateur. On peut estimer qu’un utilisateur ex-fumeur d’un paquet de cigarettes par jour, va consommer à peu près un flacon de 10 ml d’e-liquide par semaine.

Y a-t-il une date limite de consommation de l’e-liquide ?

Oui, elle est inscrite sur le flacon. Si ce n’est pas le cas, changez de marque car celle que vous utilisez ne respecte pas la réglementation et vous pourriez légitimement vous inquiéter de sa composition. Un e-liquide fabriqué dans les règles de l’art se conserve environ 2 ans. Un e-liquide se conserve idéalement dans l’obscurité et au frais, le bouchon hermétiquement fermé pour éviter son évaporation et son oxydation.
Poursuivre vers : Des e-liquides français contrôlés 

Qui peut utiliser une cigarette électronique ?

La vente de la cigarette électronique est interdite aux mineurs et, lorsque l’e-liquide contient de la nicotine, son utilisation est déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes ayant des problèmes cardiovasculaires ou sujettes à l’hypertension artérielle. Par ailleurs, en raison de la dangerosité de la nicotine à haute dose, il est capital de ne pas laisser les flacons d’e-liquide à la portée des enfants qui pourraient l’ingérer accidentellement.

Pourquoi l'e-liquide noircit ?

Au fur et à mesure que la résistance-mèche vieillit, elle perd sa capacité à absorber l'e-liquide. Ensuite, lorsque la mèche est chauffée par la résistance, elle commence à goudronner. L'e-liquide, au contact de la mèche commence alors à se colorer. Dans le cas d'une résistance mèche neuve, un e-liquide qui noircit est le signe que la mèche n'était pas suffisament imbibée d'e-liquide au moment où la cigarette électronique a été mise en service.

Et la cigarette électronique sans bouton ?

Lorsqu'on est fumeur et déterminé à abandonner cette facheuse habitude, on envisage naturellement l'achat d'une cigarette électronique qui ressemblerait le plus possible à une cigarette classique. On est logiquement séduit par une cigarette électronique sans bouton. Il existe bien de tels modèles mais ce sont des cigarettes électroniques malheureusement peu performantes qui ne vous fourniront pas la nicotine de substitution dont vous avez besoin, pas plus que le volume de fumée nécessaire. Nous vous conseillons de ne pas vous diriger dans cette voie tant que des modèles efficaces n'existeront pas. Afin de ne pas subir un échec lors de votre passage à la cigarette électronique, nous vous conseillons vivement de vous concentrer plutôt sur la qualité et la quantité de vapeur en choisissant un bon clearomiseur et un e-liquide de qualité.

Si cet article vous a intéressé, n'oubliez pas de le liker, tweeter, ou de le partager avec vos amis !

2013-2016. © A La Cigarette Electronique. All rights reserved. Mis à jour le 03/04/2017.